** Les plantes pour garder le moral, faire face au stress et à l’angoisse **

 

Plantes pour le stress et l'angoisse

 

Après les appels et les messages de ces derniers jours de la part de proches, amis, famille, j’ai ressenti chez beaucoup d’entre eux une baisse de moral, parfois des angoisses face à la solitude et à l’incertitude, de la confusion face aux changements constants. Vous aussi, vous partagez peut-être ces ressentis en ce moment.

Face à ce constat, j’ai décidé de partager avec vous une liste de plantes pour accompagner votre moral, éviter la déprime, l’anxiété, le stress. Ces plantes favoriseront aussi un meilleur sommeil. Je vous propose cette liste et vous explique sous quelle forme et comment les utiliser.
En complément, vous trouverez des conseils pour une routine de vie saine offerts par Natalia, naturopathe  (nutrition, activité physique, gestion émotionnelle).

1. Des plantes pour chaque mal et pour chacun  

  • Aspérule odorante (Asperula odorata) : pour contrôler son émotivité, prévient  la digestion difficile
  • Aubépine (Crataegus monogyna) : palpitations, anxiété provoquée par un changement de rythme
  • Camomille Matricaire (Matricaria recutita) : anxiété, état dépressif léger, problèmes digestifs, épisodes de colère
  • Lavande vraie (Lavandula angustifolia) : angoisses et peurs accompagnées de palpitations cardiaques, dépression légère, insomnie, malaises digestifs d’origine nerveuse
  • Mélisse (Melissa officinalis) : stress accompagné d’anxiété ou de problèmes digestifs 
  • Passiflore (Passiflora incarnata) : calme la tension physique et mentale, crise d’angoisse
  • Rhodiola (Rhodiola rosea) : fatigue physique, brouillard mental, période dépressive (plante adaptogène*)
  • Tilleul (Tilia platyphyllos) : état d’hyper-excitabilité, palpitations dues à l’excitation, calmant
  • Valériane (Valeriana officinalis) : anxiété, agitation, tension nerveuse, spasmes musculaires d’origine nerveuse
  • Verveine officinale (Verbena officinalis) : stress accompagné de bouffées de chaleur

Aussi, le magnésium est essentiel au bon fonctionnement du système nerveux. Une plante idéale est l’ortie qui contient une grande quantité de magnésium et d’autres minéraux.

* Une plante adaptogène aide l’organisme à s’adapter au stress. Trois critères doivent être réunis pour qu’une plante soit qualifiée d’adaptogène : elle doit augmenter la résistance globale de l’organisme de manière non spécifique,  elle doit posséder une action normalisatrice au niveau physiologique pour faciliter une réponse adaptée face au stress, elle ne doit pas être toxique.

2. La prise des plantes sous différentes formes 

Il y en a pour tous les goûts. Vous pouvez utiliser les plantes de différentes façons. Chacun doit trouver celle qui lui convient le mieux et selon son rythme de vie :

  • Infusion/décoction (à privilégier) > le matin, en journée ou le soir (1 heure avant le coucher). Vous pouvez prendre les plantes individuellement ou concocter votre propre mélange (aidez-vous d’ouvrages de phytothérapie que je vous recommande à la fin de l’article)
  • Teinture-mère (solution hydro-alcoolique issue d’un mélange de plantes fraîches et d’alcool)
  • Gélules ou comprimés (extrait sec de plante)
  • Formulations prêtes à l’emploi avec un mélange de plusieurs plantes (ampoules ou comprimés)
  • Huiles essentielles (voir article dans les prochains jours)

Une fois la(les) plante(s) identifiée(s), vous pourrez vous référer à la posologie et conseils de préparation indiqués dans les ouvrages/sites recommandés ci-après.

Infusion camomille
Photo de congerdesign

Avant de commencer la prise de plantes, je vous recommande aussi de consulter des ouvrages de phytothérapie et vérifier la correspondance entre vos symptômes et les plantes recommandées ainsi que les possibles contre-indications (en cas de traitement médicamenteux, problèmes tels que l’hypertension, des maladies cardio-vasculaires ou neurologiques, etc).
Vous pouvez demander consulter l’avis d’un professionnel de santé (si consultation en ligne ou par téléphone disponible), en pharmacie ou en magasin bio (si formé à la naturopathie).  Il est important de ne jamais arrêter de traitement en cours. 

Si cela est possible, je vous invite à privilégier les marques et fabricants de produits de qualité et issus d’agriculture raisonnée ou biologique. La nature est précieuse et nous nous devons d’en prendre soin.

3. Des conseils pour une hygiène de vie ‘healthy’  

Pour optimiser notre potentiel vital, Natalia, naturopathe, nous offre quelques conseils pratiques à intégrer dans notre routine quotidienne.

Nutrition

  • Augmenter la quantité de légumes, ce qui aidera à renforcer et nettoyer les intestins.
  • Boire de l’eau, environ 1,5-2 litre par jour (tempérée et non gazeuse)
  • Réduire ou éviter la consommation de tabac et alcool. Toute charge toxique dans le corps augmente les risques de maladies.
  • Prendre le dîner au plus tard à 19h. La nuit sert au processus de nettoyage et de renouvellement et non à la digestion.

Activité physique

Pratiquez une activité physique au moins une fois par jour (gym, pilates, yoga, marche, course à pied, danse) en intérieur ou en extérieur et dans le respect du périmètre géographique annoncé (en période de confinement).
Les toxines sont évacuées et le sang se déplace plus rapidement, facilitant le bon fonctionnement du système immunitaire.

Photo de Elly Fairytale

Emotions  

Dédiez du temps à votre état intérieur, une partie intégrante de la santé physique. Lire, chanter, dessiner et méditer aideront à maintenir l’harmonie dans le corps, aidant ainsi à se protéger de la négativité.

——————————–

Liens et ouvrages utiles 

Site web de Altheaprovence par Christophe Bernard, conseiller en phytothérapie et herboristerie :  https://www.altheaprovence.com/

Edith Ybert, Astrid de Laage de Meux. Larousse Encyclopédie des plantes médicinales.  Edition Larousse.

Gérard Debuigne et François Couplan. Le petit Larousse des plantes qui guérissent. Edition Larousse.

Dr Jean Valnet. Traitement des maladies par les plantes. Edition Le Livre De Poche Pratique 
(Ouvrage sur la classification et propriétés, utilisation des plantes médicinales ainsi que des formules magistrales)

Dr Fabienne Millet. Les secrets des plantes qui soignent. Editions Marabout.

Autres ouvrages référencés par l’Université Aix-Marseille, consultez la liste ICI 

– – – –

Vous souhaitez en savoir plus sur la phytothérapie, l’aromathérapie ou d’autres solutions en naturopathie ?  En privé ou en atelier collectif ?
Contactez-moi par mail info@nunaqhali.com ou au 07.86.60.02.16 pour en discuter ensemble.
Durant cette période de confinement, je vous propose aussi des ateliers en ligne. 

2 réponses sur “** Les plantes pour garder le moral, faire face au stress et à l’angoisse **”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *